vendredi , juin 22 2018
Derniers Articles

Créer son entreprise sous le statut d’auto-entrepreneur, pour quels avantages ?

Vous souhaitez démarrer une activité et créer votre entreprise ? Vous pouvez le faire sous le statut fiscal de micro-entrepreneur ou d’auto-entrepreneur. Réductions d’impôts, exonérations, flexibilité sur l’organisation, sont entre autres les principaux atouts de ce statut.

Des procédures de création d’entreprise simplifiées

Si vous souhaitez devenir micro-entrepreneur, sachez que les procédures et les démarches de création d’entreprise ont été simplifiées. Contrairement aux lourdes démarches pour la constitution d’une SARL ou d’une SAS, la vôtre peut se faire en ligne en quelques clics au guichet d’entreprises, une structure étatique sous la tutelle du ministère de l’Économie et des Finances ou en personne dans un centre de formalités des entreprises.

Avec cet allègement administratif, vous pourrez mettre sur pied votre entreprise dans les plus brefs délais et démarrer votre activité en toute légalité. De plus, l’apport d’un capital initial comme c’est le cas pour les autres types de sociétés, n’est pas obligatoire.

Régime d’imposition spécial et exonération sur la TVA et la CFE

L’autre avantage d’être sous le statut d’autoentrepreneur réside dans le fait qu’il est possible de bénéficier de nombreux avantages fiscaux. Tant que votre chiffre d’affaires demeure inférieur aux seuils imposés (le minimum étant de 82.800 euros pour les activités commerciales et 33.200 euros pour les activités libérales, artisanales et les prestations de service), vous n’êtes pas soumis à la TVA.

Ces paliers prévalent également pour le maintien de votre régime fiscal. Si votre chiffre d’affaires dépasse, la première année, tous les seuils de franchise (plus de 170 000 euros/an pour les commerçants et plus 70 000euros/an pour les artisans et professionnels), prévus, vous basculerez au régime fiscal d’entreprise individuelle.

Il est également possible d’être exonéré de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) la première année de l‘activité. Pour que ce soit effectif, il vous faudra faire une déclaration initiale avant la fin de la première année de l’exercice de votre activité.

Article à Voir

Motiver ses salariés : les astuces

Le plus grand challenge actuel du monde de l'entreprise est d'arriver à motiver ses salariés. …