Quelle formation suivre pour être moniteur d’auto-école ?

Les moniteurs d’auto école sont les personnes spécialisées dans la formation pratique et théorique des conducteurs de véhicule. Ils sont habilités à préparer les futurs usagers de la route à l’obtention du permis de conduire en toute catégorie. Pour renforcer la sécurité routière, des réformes ont été adoptées en ce qui concerne la formation de ces moniteurs. Voici la formation à suivre pour devenir moniteur d’auto école.

Le CCP ECSR : l’ultime diplôme pour devenir moniteur d’auto école

Le diplôme reconnu pour devenir moniteur d’auto école est le CCP ECSR qui signifie certificat de compétence professionnelle d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière. Ce titre professionnel ne nécessite aucun niveau d’étude. Il s’agit en effet d’un diplôme homologué de niveau 3, équivalent d’un bac + 2.

L’obtention de ce diplôme implique la réussite à deux certificats de compétences qui sont le CCP1 et le CCP2. Le CCP1 prend en compte la formation des apprenants-conducteurs à travers des actions individuelles ou collectives. En ce qui concerne le CCP2, il se charge de la sensibilisation de l’ensemble des usagers de la route. Cette initiation se base essentiellement sur l’adoption de bons comportements pour la sécurité routière.

Pour devenir moniteur d’auto école, le candidat est tenu de suivre un total de 910 heures de formation. Elle doit être suivie dans un centre agréé par l’État. De plus, il faut nécessairement faire un stage en entreprise qui s’étend sur une durée de 280 heures.

En outre, les épreuves pour l’obtention du titre professionnel consistent en un entretien théorique ainsi qu’en une mise en situation. Il faut noter qu’il est possible pour les nouveaux diplômés de compléter leur formation. Dans cette optique, ils devront acquérir deux modules supplémentaires : les poids lourds et les motos.

Rappelons qu’avant d’accéder à cette formation, tout candidat doit être âgé d’au moins 20 ans. Ensuite, il faudra être détenteur d’un permis de conduire B en cours de validité. À cela s’ajoutent les aptitudes médicales et la disponibilité d’un casier judiciaire vierge.

Quelles sont les compétences acquises au terme de chaque CCP ?

Pour le CCP1, les élèves conducteurs doivent acquérir les compétences qui suivent.

  • Préparation et réalisation de scénario d’une séance de formation de façon individuelle ou en groupe.
  • Animation d’une séance collective de formation sur la sécurité routière.
  • Évaluation du niveau d’acquisition de compétence des apprenants.
  • Encadrement d’un tiers dans une situation d’apprentissage.
  • Appréciation de la dynamique de l’environnement routier et identification des potentiels risques.
  • Repérage des difficultés d’apprentissage et apport de solutions.

Au niveau du CCP2, quatre compétences sont requises pour les apprenants conducteurs.

  • Analyse des demandes relatives aux services de sensibilisations.
  • Construction et préparation d’une action de sensibilisation.
  • Animation de séance de sensibilisation à la sécurité routière, au respect de l’environnement et des usagers de la route.
  • Analyse des pratiques professionnelles afin de favoriser leur évolution.

Par ailleurs, il faut souligner qu’il est possible de commencer à exercer avec l’un des CCP sans être pénalisé. Dans ce cas, le futur moniteur pourra travailler sous la couverture d’une autorisation temporaire restrictive d’exercer (ATRE). Cette dernière lui permet d’exercer temporairement tout en préparant le second CCP manquant.

Élodie
Élodie
Vous pouvez retrouver grâce à ce site toutes les actualités et les articles comme les bons plans. Je vous propose de me suivre pour en apprendre un peu plus sur mes passions. Je suis surtout spécialisée dans l’immobilier et les technologies !
Lernvid.com Lifestyle Auto / Moto Quelle formation suivre pour être moniteur d'auto-école ?