Moto : quel casque pour quelle pratique ?

En France, comme dans plusieurs autres pays, un motocycliste doit porter des équipements de sécurité. Le casque, conçu pour protéger votre tête en cas de chute ou de choc, en fait partie. Cependant, son usage ne se limite pas uniquement à cela. Un bon casque de moto vous préserve des rayons du soleil et vous donne l’occasion de lutter contre le vent et les intempéries. Pourquoi porter un casque sur un deux-roues ? Quel type de casque choisir en fonction de votre activité ? Qu’en est-il du style à choisir et du budget à y allouer ? Comment bien entretenir cet équipement ?

L’importance de vous protéger avec un casque de moto

Tous les conducteurs de deux-roues motorisés, toutes catégories confondues, sont tenus de porter un casque. Lorsque vous montez sur votre moto ou votre scooter, c’est la première chose que vous devez faire. Vous faites effectivement partie des usagers de la route les plus exposés aux dangers. Que vous soyez sur l’autoroute ou les routes nationales, en raison de la taille de ce type de véhicule, vous êtes moins visible par les autres usagers. Il est donc indispensable de porter cet équipement de protection.

Les avantages de porter un casque sont nombreux. Il vous protège contre les blessures et les traumatismes. Le moindre choc à la tête peut engendrer des conséquences graves sur le long terme. Le port de cet équipement réduit considérablement le risque de mortalité à la suite d’un accident. Si vous ne portez pas de casque de moto, vous risquez d’écoper d’une amende et d’un retrait de 3 points sur votre permis. On n’oublie pas non plus la protection que le casque apporte contre les éventuels débris, la poussière et les insectes. Il constitue également un isolant phonique idéal en minimisant les bruits durant vos trajets en deux-roues.

Le choix de votre casque en fonction de votre pratique

Il faut savoir qu’il existe de nombreuses catégories de casques de moto. Chacune d’elles dispose de nombreux avantages et s’utilise idéalement pour des usages spécifiques. Nous vous invitons à découvrir le choix que vous avez selon vos activités à moto.

Le casque intégral : la protection complète sur toutes les routes

Si vous avez l’habitude de rouler sur l’autoroute ou encore sur les nationales avec une moto de ville, une sportive ou un roadster, misez sur cet équipement de protection. Il s’agit d’un casque fermé qui couvre l’intégralité de votre visage. C’est de cette caractéristique que provient d’ailleurs son nom. Le casque intégral constitue la seule catégorie homologuée pour la piste.

Plusieurs sortes de casques intégraux sont disponibles sur le marché : urbain, GT, racing, vintage… Le plus utilisé est le modèle urbain, car ce type de casque intégral protège efficacement votre tête et est léger.

Le casque de cross et le casque d’enduro : pour les amateurs de sensations fortes

Il s’agit de casques spécifiques que vous utiliserez uniquement si vous faites du cross ou de l’enduro. Nous ne recommandons pas son usage sur route pour diverses raisons. D’abord, ces casques ne sont pas homologués pour la route. Ils ne sont pas non plus considérés comme des modèles de type intégral. Ensuite, la résistance de la mentonnière est minime. La visière, quant à elle, est bien plus large pour profiter d’un champ de vision optimal. Vous l’aurez compris, ces versions ne sont utiles que si vous êtes un amateur de sensations fortes à deux-roues.

Le casque de trial : pour les fans du genre

Comme son nom l’indique, ce type de casque est uniquement destiné au trial. C’est une discipline qui demande aux pratiquants de maîtriser leur moto sur un parcours d’obstacles naturels ou artificiels. Vous le reconnaîtrez facilement en raison de sa forme particulière. Il s’agit en fait de la combinaison d’un modèle jet et d’une version cross sans la mentonnière. Vous pouvez également utiliser ce type de modèle pour circuler en ville.

Le casque jet : le choix idéal pour les citadins

Il s’agit d’un casque ouvert qui convient parfaitement à une utilisation durant les trajets en ville et en agglomération. Il dispose de grandes qualités en termes de confort et d’aérodynamisme. Certains modèles possèdent un anneau de protection du menton pouvant être amovible ou non. Nous déconseillons son usage sur les voies rapides puisqu’en cas d’accident, votre tête ne sera pas protégée des chocs frontaux. Votre visage est exposé lors d’une éventuelle chute.

casque intégral pour moto

Le casque demi-jet : pour les adeptes de scooter

Du fait de sa conception, le casque demi-jet est un très bon choix si vous roulez régulièrement en ville. Vous le rangerez facilement dans un coffre de scooter. C’est un modèle ouvert équipé d’un écran qui protège votre visage des projections de débris et du vent. Le niveau de protection lors d’une chute, par contre, concerne uniquement votre crâne. Il convient donc aux trajets où les vitesses sont limitées, au même titre qu’une version jet.

Le casque modulaire ou modulable : le modèle polyvalent

Ce type de casque est le parfait compromis entre le casque intégral et le casque jet. Lorsque vous roulez en ville à faible vitesse, vous avez la possibilité de relever la partie frontale, et ainsi de dégager votre visage. Notez que les modèles que vous trouverez dans le commerce ne sont pas tous homologués et considérés en tant que casque intégral. C’est au niveau de la protection du menton que la différence est flagrante. Celle-ci reste effectivement plus fragile. Néanmoins, en termes de polyvalence, le casque modulable est une bonne alternative. Si vous avez l’habitude de rouler à la fois en ville et sur les voies rapides, misez sur ce type de protection.

Le style du casque et le budget à y consacrer

Le casque est donc indispensable pour tout motard qui se respecte. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez prendre le premier modèle qui vous tombe sous la main. Le style est un élément que vous ne devrez pas oublier. Vous l’aurez compris, un bon casque n’est pas uniquement efficace, il doit également être esthétique et refléter votre style. Si vous roulez par exemple sur un deux-roues de type roadster ou sportive, misez sur un casque isolant et protégeant du vent, en plus d’avoir un look moderne. Pour une moto de type café racer, un modèle vintage conviendra parfaitement.

Combien devrez-vous débourser pour un bon casque de moto ? Tout d’abord, il faut savoir que le prix dépendra du type du casque (modulable, jet, intégral…). Le budget à allouer sera aussi conditionné par d’autres critères comme le niveau de protection, la praticité, les accessoires, le poids ainsi que le design. Les prix des casques de moto que vous trouverez sur le marché sont très variés.

Si vous pouvez en acquérir un à partir d’une petite centaine d’euros, certaines versions vous demanderont de débourser plusieurs centaines, voire près d’un millier d’euros. Il faut toutefois noter qu’un casque moto cher n’est pas forcément plus sécurisé. Ce sont surtout les critères esthétiques et le confort qui priment sur tout le reste. Enfin, il faut savoir qu’un casque jet est souvent moins onéreux qu’un modèle intégral.

acheter casque de moto

Quelques conseils pour entretenir votre casque de moto

Un casque de moto bien entretenu est un accessoire de protection efficace qui dure dans le temps. Il est d’ailleurs soumis à plusieurs agressions extérieures telles que la pollution et les insectes. Des saletés s’accumulent donc très vite, ce qui requiert un nettoyage minutieux.

Le nettoyage de l’intérieur du casque

Pour l’intérieur de votre casque, le nettoyage régulier des mousses, souvent amovibles, est nécessaire. Ainsi, pour enlever les traces de transpiration ou de poussière, employez un chiffon doux imbibé d’eau savonneuse. Rincez avec une bonne quantité d’eau et faites-les ensuite sécher à l’air libre.

L’entretien de l’extérieur du casque

Le nettoyage de l’extérieur du casque se fait uniquement avec de l’eau savonneuse. Pour de meilleurs résultats, l’idéal est d’utiliser de l’eau chaude. Attention, il ne faut surtout pas employer de produit nettoyant à base d’alcool, de diluant ou de solvant. Ces derniers vont l’endommager au lieu de le nettoyer. Nous conseillons également l’usage de matières textiles non abrasives afin de ne pas altérer la peinture, le vernis et l’écran.

Les réflexes à adopter pour un casque en bon état

Faites particulièrement attention aux endroits où vous posez votre casque lorsque vous ne le mettez pas. Évitez ainsi de poser votre équipement de protection sur le bouchon de réservoir de votre moto. Le polystyrène du calotin peut se décoller quand il entre en contact avec les vapeurs qui s’en dégagent. Il faut aussi savoir qu’il est très facile de laisser des marques à l’intérieur. Le placer sur les rétroviseurs de votre deux-roues est donc une mauvaise idée lorsque ceux-ci ont des arêtes plus ou moins pointues. Enfin, pour bien le ranger, rien de mieux que le placer dans la housse qui a été fournie avec.

Élodie
Élodie
Vous pouvez retrouver grâce à ce site toutes les actualités et les articles comme les bons plans. Je vous propose de me suivre pour en apprendre un peu plus sur mes passions. Je suis surtout spécialisée dans l’immobilier et les technologies !
Lernvid.comAuto MotoMoto : quel casque pour quelle pratique ?