jeudi , août 9 2018
Derniers Articles

Réussir le CAPA

Devenir avocat demande beaucoup d'investissement et de volonté. L'étape la plus difficile reste l'admission au CRFPA (centre régional de formation professionnelle des avocats). D'autant plus que trois échecs conduisent l'étudiant à renoncer à sa carrière d'avocat sauf à obtenir une dérogation lorsqu'il aura exercé au moins 8 ans dans une profession juridique. 

Quelles sont les clés du succès ?

Outre des qualités personnelles qui permettent d'arriver à obtenir le certificat aptitude pour exercer la profession d'avocat, il est nécessaire évidemment de réussir les examens écrits et oraux. Afin d'accéder à la première étape qui conduit à la profession, il est recommandé de travailler sur les annales des IEJ. Il s'agit d'un bon entrainement aux différentes matières qui devront être passées pour réussir l'admissibilité. Rien ne sert d'apprendre les annales par coeur, il faut juste comprendre les problématiques possibles et s'inspirer de la résolution des problèmes afin de gagner des points d'avance. Depuis la réforme, les sujets d'examen sont les mêmes pour toute la France, ce qui permet de comparer les niveaux entre les différents CRFPA. L'académie d'Aix-Marseille dispose d'une notoriété égale à celle de Paris compte tenu de la qualité des cours proposés. Pour autant, des étudiants brillants se trouvent dans toutes les académies. Les étudiants en droit ne doivent surtout pas négliger les langues étrangères qui sont désormais une matière à part entière dans les épreuves orales. Tous les conseils doivent être pris pour progresser dans ce domaine.

Quel est l'avenir de cette profession ?

Être avocat est pour la plupart d'entre eux une vocation. La défense des droits de leurs clients est leur principale préoccupation et la tâche est parfois très difficile. La formation d'avocat devrait être réformée prochainement puisque la loi de modernisation de la justice du 18 novembre 2016 l'a prévu ainsi. En France, le conseil juridique reste un monopole des avocats. La question est de savoir jusqu'à quand. L'article 109 de la loi susvisée prévoit que des avocats de pays hors Union européenne pourront donner des consultations juridiques et rédiger des actes sous seing privé. Un décret devrait préciser prochainement les conditions pour la mise en oeuvre de cette disposition. 

Article à Voir

Une école de maquillage professionnelle

Aujourd'hui, le marché de la beauté ne cesse de se développer. De plus en plus …