jeudi , octobre 12 2017
Derniers Articles

Contrôle technique gratuit ? Est-ce vraiment possible ?

Le contrôle technique

Toutes les voitures de plus de quatre ans sont obligatoirement soumises à une inspection technique. L’opération est effectuée dans un centre de test agréé et couvre plus de 50 points dont la direction, la suspension, le réservoir d’essence, la carrosserie, les sièges, les miroirs, le pare-brise, qui doivent être fonctionnels et en bon état à tous les niveaux.

 

Le contrôle technique, en quoi cela consiste-t-il ?

La première inspection de votre voiture portera généralement sur un test rigoureux à l’issue duquel un nettoyage interne et externe du véhicule sera effectué. Aussi les lumières feront l’objet d’un contrôle ainsi que les freins, la direction et la suspension. Les opérations entreprises sur les voitures plus anciennes s’avèrent plus complexes. Des coûts peuvent être déployés à ce titre, car la nécessité de réparation n’est jamais à écarter dans ces cas. Concernant la fréquence à laquelle le contrôle doit être effectué, celle-ci accuse des intervalles variables en fonction de l’âge du véhicule. Pour les voitures particulières, les motos et les camping-cars, le premier essai a lieu après 4 ans d’utilisation. La prochaine inspection se fera 3 ans plus tard, puis ensuite tous les 2 ans. Chaque article testé est répertorié dans un rapport connu sous un nom de certificat d’inspection. Les tests prennent environ trois quarts d’heure. Si votre voiture passe le test, vous recevez un badge que vous devez apposer sur votre pare-brise à côté de votre onglet d’assurance. Vous avez normalement une grâce de deux mois à la fin de chaque période de deux ans pour soumettre votre voiture pour un test. Pour ce qui est des frais alloués au contrôle, ceux-ci varient en fonction du centre qui est souverain pour définir son propre taux. Néanmoins, la moyenne est d’environ 55 €.

 

Quid du contrôle technique gratuit

Bien que cela semble inconcevable, il existe effectivement des possibilités de gratuité dans la réalisation du contrôle technique. Cependant, cela n’est pas sans contrepartie. En effet, pour bénéficier d’un allègement des charges il vous faudra apporter un maximum d’informations lors de votre inscription sur les sites proposant ce type de service exempt de frais. Ainsi, après avoir rempli le questionnaire, vous serez amené à faire parvenir certains documents tels que permis de conduire, carte grise, certificat d’assurance carnet d’entretien, dernier PV de contrôle technique ou encore les factures de réparations. Plus vous donnez d’informations, moins vous aurez à payer. En effet, ce système de gratuité n’est en fait pas totalement gratuit. En effet, vous cumulez des points en fonction du pourcentage de questions auxquels vous aurez répondu dans le questionnaire proposé par le prestataire. D’autre part, le numéro de votre carte bancaire peut être exigé mais il ne s’agit là que de simples formalités. Une fois que les formalités en lignes sont terminées, il faudra vous rendre au garage. Pour ce faire, prenez préalablement un rendez-vous en ligne. L’avantage non négligeable qui contribue par ailleurs à l‘allègement de vos charges de contrôle réside dans le fait que ces plateformes collaborent avec des garagistes qui s’engagent à ne pas gonfler vos factures de réparation.

Environ 20% des véhicules testés se trouvent dans un état insatisfaisant. Maintenir son véhicule en bon état est pourtant primordial dans la mesure où cela garantit une conduite sécurisée.

Article à Voir

Le marché de l’immobilier redevient très réjouissant grâce à des taux inférieurs à 2 %

Si vous avez l’intention de vous lancer dans le monde de l’immobilier, cette tendance devrait …