samedi , février 9 2019
Derniers Articles

Comment réussir son management de transition ? 

Le management de transition est celui consistant à assurer le passage d’une structure d’un état à un autre. Il peut s’agir du passage d’une forme juridique simple utilisée pour débuter à une autre plus appropriée à l'essor des activités. Il peut également s’agir d’un accompagnement vers une restructuration. Dans ce cas, c’est à la fois plus difficile et plus douloureux pour les travailleurs de la structure. En revanche, des règles fixes demeurent. Savoir les appliquer permet d’obtenir de bons résultats. Voici comment.

Faire un diagnostic juste

Tout le monde connaît la phrase disant “mal nommer les choses ajoute à la misère du monde”. Autrement dit, ne pas comprendre la réalité observée c’est avoir quasiment la certitude de se tromper lorsqu’il s’agira de proposer des solutions aux problèmes que l’on croira avoir identifiés.

Pour exercer le management de transition, il faut prendre le temps d’écouter les deux parties : d’une part, celles constituant l’état présent de la structure. D’autre part, les personnes devant constituer l’état futur de la société. Ces deux séries d’auditions permettront de déterminer le champ d’application du management de transition qui pourrait se résumer à la phrase : comment aider ces deux mondes (que tout semble opposer) à se retrouver ?

Établir un planning clair

Pour un management de transition efficace, il faut savoir avec le maximum de précision où aboutira la transition. Si le but est d’accompagner une restructuration en supprimant de nombreux postes, le défi consistera à décider de la façon d’en parler aux travailleurs qui perdront leur gagne-pain. Avant de leur parler, il faudra aussi connaître ces personnes en utilisant les notes et archives du service des relations humaines. Avant de parler aux personnes impactées, il faudra aussi avoir un plan de sortie à leur proposer. 

Annoncer à une personne qu’elle perdra son travail est une chose, mais lui expliquer qu’il est possible de rebondir professionnellement ensuite, c’est beaucoup mieux. La personne effectuant le management de transition a l’obligation absolue d’anticiper et d’identifier ce futur qui sera proposé. Seul ce futur pourra maintenir l’espoir et la motivation qui en découle.

Coordonner toutes les actions accompagnant la transition

Management de transition rime avec synchronisation des équipes. Le chef d’orchestre de ce processus devra utiliser le web et tous les autres outils à sa disposition pour définir des emplois du temps appropriés à tous les services devant effectuer la transition. En tant que chef d’orchestre, le manager de la transition devra proposer, accompagner et évaluer tout en trouvant le juste milieu entre l'incitation à la performance et la coercition.

Article à Voir

Ce n’est pas votre métier ? Externalisez !

La gestion d'une entreprise demande beaucoup de travail au quotidien. Vous devez vous assurer que …