Achat d’actions dans une multinationale : comment ça fonctionne ?

Une action est un titre qui confère à son détenteur la propriété d’une partie du capital d’une entreprise. À cette propriété s’ajoute des droits ainsi qu’un revenu qui est appelé dividende. Acheter des actions d’une société est un investissement qui peut s’avérer rentable, surtout sur le long terme. Ce genre de transactions étant parfois très risquées, il convient d’avoir un minimum de connaissances avant d’acheter des actions. Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour acquérir des parts dans une multinationale.

Principe de base

Contrairement à ce que pense la majorité des gens, l’achat d’actions n’est pas réservé à une élite. Toute personne physique ou morale peut se porter acquéreur de parts d’une société. Cet achat se fait sur deux marchés respectivement nommés marché primaire et marché secondaire.

  • Le marché primaire concerne une entreprise qui entre en Bourse et propose pour la première fois des actions. Elles sont appelées actions neuves et leur prix est établi par les autorités de régulation du marché boursier.
  • Le marché secondaire quant à lui concerne les échanges entre investisseurs. Ici, le prix des actions (désignées comme actions d’occasions) varie en fonction de l’offre et de la demande.

Les deux marchés ne sont pas des entités distinctes. Au contraire, ils sont profondément liés dans la mesure où les actions neuves d’aujourd’hui seront des actions d’occasions demain.

En tant qu’acheteur, diverses possibilités s’offrent à vous pour devenir actionnaire d’une multinationale.

Différents types d’acquisition d’actions

Une personne souhaitant acquérir des actions d’une entreprise peut le faire de deux façons : soit en achat direct, soit en passant par les placements collectifs.

Acquisition d’actions en direct

En choisissant cette option, l’investisseur va gérer lui-même ses titres et décider de ce qu’il achète ou vend. De façon concrète, cela revient à ouvrir un compte-titres ou un PEA (Plan d’Épargne en Action) dans une banque ou auprès d’un courtier. Vous pouvez aussi recourir à une assurance-vie. Pour un achat direct, vous devrez passer un ordre de Bourse à l’une ou l’autre de ces structures. Cela correspond à une demande d’achat d’une action spécifique.

Cette méthode est chronophage. En effet, vous devrez consacrer beaucoup de temps à suivre les cours de la Bourse ainsi que l’évolution économique en général, et en fonction de ce qui vous intéresse. Dans ce schéma, il vous est conseillé d’investir dans une multinationale dont vous comprenez les activités. Toujours dans la dynamique d’achat direct, vous aurez différents frais à payer tels que : frais de tenue de compte, frais de courtage, etc.

Acquisitions d’actions en direct : les sociétés de courtage en ligne

Suite aux avancées numériques et à l’expansion d’internet, des sociétés de courtage en ligne se sont créées. Elles se proposent de vous aider à passer vos ordres d’achat via des plateformes ou des applications mobiles spécifiques. Il faut distinguer deux catégories qui sont le courtage low cost et le courtage full service. Pour les deux catégories, le principe de fonctionnement de base est le même que celui évoqué plus haut. Après ouverture d’un PEA, vous devez effectuer un dépôt. Ce dernier sera investi dans les titres que vous aurez choisis. Le montant de ce dépôt oscille entre 500 et 3000 euros. Bien que la commission des courtiers low cost soit très peu élevée, vous aurez des frais annexes à payer comme les frais d’ordre de Bourse ou le traitement des dividendes, par exemple.

La grande différence entre ces deux types de sociétés est que les courtiers full service sont rétribués à la commission. Ils peuvent donc induire en erreur des investisseurs débutants en les poussant à acheter à tout prix. Cependant, ils offrent des services ajoutés tels que :

  • Analyse des marchés ;
  • Outils permettant de voir l’évolution de vos actions en temps réels ;
  • Conseils d’achat ou de vente, etc.

Lors du choix d’une société de courtage en ligne, veillez à vous assurer que :

  • Elle est effectivement inscrite sur les registres Regafi ;
  • Elle possède une licence en règle ;
  • Elle est autorisée à opérer en France ou sur votre territoire ;
  • Elle n’est pas sur la liste noire de l’AMF.

Il est recommandé d’être extrêmement prudent avec ces sociétés en ligne.

Acquisition d’actions par les placements collectifs.

Acquérir les actions d’une multinationale via un fonds de placement collectif (FCP) se fait également par l’intermédiaire d’un établissement financier. Ici, vous n’avez rien à faire. C’est l’organisme de tutelle qui se charge de tout et vous fait parvenir vos dividendes de façon périodique (trimestrielle, annuelle, etc.). Vous êtes également informé de l’évolution de votre compte.

Bien choisir une entreprise pour acheter des actions

Il est recommandé d’investir dans des actions d’une entreprise après avoir bien analysé cette dernière. Remontez jusqu’à 10 ans en arrière pour trouver une multinationale dont le Chiffre d’Affaires est resté régulier. Par la suite, vous devez bien comprendre le concept de l’activité de cette société. Vous pouvez consulter les comptes de la société sur les sites internet pour vous assurer que ceux-ci sont clairs.

Fiez-vous aussi aux projets d’avenir de l’entreprise, analysez la concurrence et l’état global du domaine d’intervention de la société. Tous ces éléments vous permettront d’asseoir votre jugement et de faire des choix intéressants pour le long terme. Veillez cependant à ne pas placer tous vos investissements dans les actions d’une seule entreprise. Il faut investir dans divers secteurs de l'économie. Diversifiez votre portefeuille d'actions permettra en principe de maximiser vos gains.

Élodie
Élodie
Vous pouvez retrouver grâce à ce site toutes les actualités et les articles comme les bons plans. Je vous propose de me suivre pour en apprendre un peu plus sur mes passions. Je suis surtout spécialisée dans l’immobilier et les technologies !
Lernvid.com Business Achat d’actions dans une multinationale : comment ça fonctionne ?