Quel technique utiliser pour plastifier sa carte grise ?

La carte grise fait office de carte d’identité d’un véhicule. C’est une pièce qui s’avère indispensable pour circuler librement et effectuer les différents contrôles d’une auto. Elle est donc très utilisée et peut s’altérer facilement si elle n’est pas protégée. La plastification semble idéale à cet effet, mais est-elle réellement pratique ? Tout savoir sur comment protéger sa carte grise.

Doit-on plastifier sa carte grise ?

La carte grise ou certificat d’immatriculation est un document qui sert à identifier un véhicule. Il contient toutes les informations relatives au véhicule (le numéro d’immatriculation, la date de première immatriculation, le nom et prénoms du propriétaire…). Ainsi, la carte grise est destinée à être présentée à certaines structures professionnelles et autorités en cas de besoin. Il s’agit notamment des centres de contrôle, des garages et des forces de l’ordre. Ces dernières peuvent vous demander de présenter votre carte à tout moment.

De ce fait, il est recommandé de garder sa carte grise sur soi, de préférence dans votre porte-monnaie afin de ne pas l’oublier. La carte grise est fournie en version papier (carton) sans protection aucune. En l’utilisant régulièrement, elle se détériore. Il est donc avisé de la protéger et la plastification est la meilleure option. Cependant, cette solution n’est pas du tout pratique. Il n’est donc pas conseillé de plastifier sa carte grise. En effet, le certificat d’immatriculation est un document qu’on peut qualifier de « ’vivant »’, car il reçoit certaines mentions périodiques. Ces mentions permettent de vérifier que votre véhicule est en règle (visites techniques, assurances…). Il s’agit notamment des :

  • Pastilles

Les pastilles sont cachets apposés lors des visites techniques et permettent aux forces de l’ordre lors des contrôles de s’assurer que votre véhicule est en parfait état.

  • Vignettes et Mentions manuscrites

En ce qui concerne les mentions manuscrites, ce sont des signatures ou tampons apposés sur la carte grise en cas de cession du véhicule (vente, don).

Hormis les mentions susmentionnées qui rendent impossible la plastification du certificat d’immatriculation, les cartes grises plastifiées ont une mauvaise réputation. Les personnes utilisant les fausses cartes grises aiment les plastifier afin de couvrir les imperfections de la carte. Cela dit, évitez de plastifier votre certificat d’immatriculation au risque de vous faire passer pour un faussaire. Enfin, sachez que si vous plastifier votre carte grise elle sera considérée comme invalide, car celle-ci ne pourra plus recevoir de mentions.

Plastifier sa carte grise : quelle alternative ?

En lieu et place de la plastification, d’autres solutions permettent de protéger votre carte grise. Ces dernières ne sont certes pas aussi efficaces comme la plastification, mais sont très pratiques. Il s’agit des étuis transparents ou pochettes en plastique amovible. De plus, ces solutions sont moins chères et leurs dimensions sont parfaitement adaptées aux dimensions de la carte grise. Il suffit d’insérer votre carte grise dans l’étui ou la pochette afin de la protéger.

Lorsque vous devez la présenter pour un contrôle ou pour recevoir une mention, vous la sortez de son étui ou pochette. Après quoi, vous pouvez mettre à nouveau la carte grise dans la pochette ou l’étui. Pour insérer facilement votre certificat d’immatriculation dans la pochette ou l’étui, vous devez enlever les bandes trouées situées sur son côté. Ces bandes sont situées sur la longueur de la carte grise. Vous pouvez les enlever sans crainte, car elles n’affectent pas la carte grise.

Élodie
Élodie
Vous pouvez retrouver grâce à ce site toutes les actualités et les articles comme les bons plans. Je vous propose de me suivre pour en apprendre un peu plus sur mes passions. Je suis surtout spécialisée dans l’immobilier et les technologies !
Lernvid.com Lifestyle Auto / Moto Quel technique utiliser pour plastifier sa carte grise ?