vendredi , octobre 18 2019
Derniers Articles

Isolant thermique : comment faire le bon choix ?

L’isolation thermique de votre maison offre de multiples avantages notamment la réduction de la déperdition énergétique ou encore la diminution des facture et un confort inégalable. Encore faut-il bien choisir l’isolant pour mieux en profiter. Voici quelques critères à prendre en compte avant de choisir votre isolant thermique.

Les matériaux

Lors de l’achat de votre isolant thermique, vous devez prendre en compte les matériaux d’isolation. Plusieurs paramètres sont à considérer pour cela. De plus, les parties à isoler de même que la technique doivent être déterminées au préalable. Pour réduire au maximum les déperditions thermiques, il faut opter pour un matériau isolant de qualité. Cela contribue à diminuer les factures énergétiques dans votre domicile.

D’autres critères ne sont pas à négliger notamment la résistance mécanique en particulier pour les toits terrasses. Ces derniers sont, en effet, en contact permanent avec les éléments extérieurs et subissent des chocs. Pour cela, il est souvent utilisé la technique de l’isolation inversée où la membrane d’étanchéité est placée sous le matériau isolant. Par ailleurs, optez pour un isolant incombustible comme la laine minérale est le gage d’une isolation réussie. Nous vous recommandons d’éviter le polyuréthane et le polystyrène qui dégagent une fumée toxique lorsqu’ils s’enflamment.

Ensuite, il ne faut pas négliger l’innocuité de l’isolant et la technologie utilisée. Choisissez un matériau isolant écologique comme l’ouate de cellulose, les laines végétales ou minérales, etc. Un isolant thermique qui peut réguler l’hygrométrie pour optimiser le confort respiratoire des occupants est également à prioriser.

L’épaisseur

Il est primordial que l’isolation de votre maison soit conforme aux réglementations et normes en vigueur en France. Il faut choisir un matériau dont la résistance thermique est la plus élevée. De même, il faut s’assurer que l’épaisseur, exprimée par le coefficient lambda, soit très bas. Cela garantit une excellente qualité isolante. En effet, les isolants épais sont plus efficaces que les isolants minces. Vous pouvez les utiliser complémentairement à un isolant déjà installé au préalable ou en double couche d’une isolation en rénovation.

Lorsque la superficie de votre maison est faible, l’épaisseur peut devenir un problème. C’est pourquoi, on a souvent recoure à des panneaux isolants sous vide. Ce sont de parfaites alternatives pour remplacer les isolants classiques. 

Le prix de votre isolant thermique est également un critère à ne pas négliger. Certains isolants peuvent causer lors de la pose une irritation cutanée ou respiratoire. Il faut donc choisir un matériau auquel vous n’êtes pas allergique. Ensuite, il faut s’assurer que votre isolant thermique est respirant, résistant à la compression et hydrofuge. Plusieurs autres paramètres peuvent être considérés. Toutefois, il est préférable de se rapprocher des experts en la matière pour bénéficier de leurs conseils et recommandations.

Article à Voir

Femme de ménage à Montpellier, 4 bonnes raisons de demander la vôtre

Avec les occupations professionnelles et les enfants, il est de plus en plus difficile pour …