lundi , février 11 2019
Derniers Articles
Gestion Locative Immobilier
Gestion Locative Immobilier

Immobilier locative : gérer soi-même ou le confier à une agence ?

L’immobilier fait partie des domaines d’investissement qui s’avère être encore très rentable malgré la crise. Le besoin en logement ne cesse d’augmenter avec la croissance démographique. La demande augmente donc chaque année. Cependant, être propriétaire de son bien immobilier ne signifie rien si celui-ci n’est pas géré correctement. Certains propriétaires se posent encore la question s’il faut confier sa gestion locative à une agence ou pas. La réponse dans cet article.  

La gestion locative : en quoi consiste-t-elle ?

Être propriétaire d’un bien locative implique de suivre de nombreuses obligations. En contrepartie des loyers perçurent chaque mois, le propriétaire est dans l’obligation de régulariser toutes les charges se rapportant à la location de son bien telle que les charges réelles et les charges forfaitaires. Il est dans l’obligation de réparer les dégâts provoqués par les sinistres non pris en charge par l’assurance habitat du locataire. Il doit également prendre en charge tous les frais d’entretien des installations et des équipements de son bien immobilier. C’est aussi aux propriétaires de s’occuper de toutes les démarches administratives en rapport avec la gestion du bien (bail de location, révision de loyer, état de lieux, remboursement des frais de garantie, durée de préavis…)

Quels sont les avantages et les inconvénients de gérer soi-même son bien immobilier locatif 

Effectuer soi-même la gestion locative de son bien fait profiter de nombreux avantages. Cette décision permet d’alléger les coûts de l’administration de l’immeuble. Le propriétaire profite de plus de liberté dans certaines tâches administratives comme le fait de déclarer ses revenus fonciers au profit d’une rentabilité plus intéressante. Cela le décharger également des frais d’honoraires de l’agence de gestion. Les bénéfices perçus sont ainsi plus conséquents et plus intéressants. La gestion automne est facilitée par certains outils juridiques comme BailFacile Cependant, cette solution présente également son lot d’inconvénient. En effet, le propriétaire doit réaliser toutes les démarches administratives dans les temps pour éviter les pénalités. Il doit être au courant de toutes les multiples recommandations et des lois qui régissent l’Univers de location d’un bien. En d’autres termes, cette option requiert de la part du propriétaire un lourd investissement en temps et en énergie. Il doit être constamment présent sur place pour effectuer un suivi pointu de l’évolution de son investissement. Il doit consacrer du temps pour les relances de paiement des loyers par les locataires par exemple.

Confier la gestion locative à une agence quand il n’est pas possible de le faire soi-même

Le propriétaire peut faire appel à une agence de gestion quand il n’a pas le temps ni la capacité d’effectuer lui-même la gestion locative de son bien immobilier. Dans ce cas, il conclut un mandat d’administration locative avec cette agence et il lui verse des honoraires pour l’administration du bien immobilier. Cependant, le propriétaire peut toujours choisir lui-même ses locataires, mais ce sera au rôle du nouvel administrateur de s’occuper de toutes les démarches administratives en rapport avec la location. Le gestionnaire immobilier doit disposer d’une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI).

En déléguant la gestion du bien immobilier, le propriétaire peut profiter d’avoir plus de temps pour lui et pour sa famille. Il s’épargne également de tous les tracas qui incombent le fait de gérer son bien immobilier. De plus, l’agence de gestion locative profite d’un plus large champ d’action sur le plan administratif. Elle peut également appliquer plus de pression sur les locataires récalcitrants qui ne payent pas leur loyer à temps. Et surtout elle peut s’occuper de la gestion des déchets ménagers et des taxes. Cependant, il faut garder en tête que faire appel à un tel expert a des coûts. Ce sont les coûts de la délégation qui occupent 7 % des recettes locatives. Le contrat de délégation doit également faire mention de toutes les tâches que pris en charge par l’agence de gestion comme les tâches administratives, la gestion d’entretien des installations, les réparations suite à un sinistre. Si elle doit se charger de la recherche des locataires, les critères de choix doivent être également clairs, précis et bien détaillés dans le contrat.

Article à Voir

Pourquoi confier la construction de sa maison à un professionnel ?

Même s’il peut être avantageux de réaliser vous-même vos travaux pour la construction de votre …