Quelles sont les normes d’emplacement d’une chaudière à gaz ?

Pour assurer le bon fonctionnement de votre chaudière à gaz, plusieurs normes doivent être respectées. En effet, entre canalisation, évacuation et matériaux, il y a des réglementations et des normes à respecter. C’est justement ce que nous allons voir dans cet article.

Quelles sont les normes à suivre pour la ventilation de la chaudière à gaz ?

Selon le modèle de votre chaudière à gaz, plusieurs types de ventilation peuvent être choisis : chaudière ventouse, la chaudière raccordée ou encore la chaudière VMC.

La chaudière ventouse

La chaudière ventouse, encore dite chaudière à gaz à condensation, permet d’évacuer la fumée via un conduit double flux. Ce dernier récupère l’air pour l’utiliser dans la combustion en dehors du logement. Ainsi, la fumée est évacuée vers l’extérieur.

Cette conduite ne requiert pas de ventilation spécifique, puisque tout se passe en dehors de la maison.

La chaudière raccordée à un conduit de cheminée

Ensuite, nous avons la chaudière raccordée qui nécessite une entrée d’air. Elle peut également utiliser l’air de votre maison mais dans ce cas, vous devez être sûr que l’air circule et se renouvelle sans cesse dans votre logement.

La chaudière VMC GAZ

La chaudière à ventilation mécanique contrôlée (VMC) récupère l’air directement de votre maison. La fumée générée est évacuée via un conduit qui la dirige vers l’extérieur. Ce système est dit : système VMC.

En général, le système VMC est utilisé dans les logements collectifs qui ne peuvent pas utiliser le système ventouse.

Pour assurer votre sécurité, il est très important de respecter ces normes. D’ailleurs, il est obligatoire de bien nettoyer les aérations avant chaque première utilisation pour être sûr que les entrées d’air soient claires.

Quelles sont les normes à suivre pour la canalisation de gaz ?

Comme on vient de l’indiquer plus haut, l’installation d’une chaudière à gaz impose des normes et une réglementation à suivre, et ce, depuis 1977 et il en est de même pour la canalisation.

Il existe plusieurs types de canalisation pour une chaudière à gaz : canalisation en élévation, tuyauteries enterrées, tuyauteries incorporées.

On utilise principalement 4 matériaux :

  • L’acier : il peut être utilisé pour les installations à élévation, enterrées et incorporées. Ce type de matériau est utilisé pour les logements collectifs ;
  • Le cuivre : il peut être exploité pour les installations à élévation, enterrées et incorporées. Ce type de matériau est utilisé pour les logements collectifs et individuels ;
  • Le polyéthylène : il est exploité pour les installations à élévation ou enterrées. Il est aussi utilisé pour les logements collectifs et individuels ;
  • Le PLT (kits de tuyaux onduleux pliables en acier inoxydable) : le PLT est exploité pour les installations à élévation, enterrées ou incorporées. Il n’est utilisé que pour les logements individuels.

PS : on peut également utiliser le plomb, mais uniquement pour les travaux de rénovation.

Distance de sécurité et terminal d’évacuation

Comme expliqué précédemment, les chaudières à gaz qui utilisent le système de condensation doivent utiliser un conduit étanche.

Dans ces cas-là, le professionnel installe un terminal extérieur afin d’évacuer le gaz de la chaudière, et ce, directement vers l’extérieur de l’appartement ou de la maison.

Ici, il est obligatoire de respecter les distances de sécurité afin de poser le terminal dans de bonnes conditions sans l’endommager. Respecter ces normes vous évite aussi le retour de la fumée dans votre maison.

La ventouse horizontale (ventouse posée sur le mur) ou la ventouse verticale (ventouse posée sur le toit), peuvent être utilisées, mais toujours en respectant la distance de sécurité :

  • Une distance de 60 cm entre les systèmes d’évacuation et les orifices d’air ;
  • Une distance de 30 cm entre le toit et le terminal ;
  • Une distance de 30 cm si l’installation est sous un balcon ;
  • Une distance de 40 cm entre les portes, les fenêtres, les ouvertures …
  • Une distance de 15 cm entre un angle de mur de 90° ;
  • Pour les installations de moins de 180 cm du sol, une protection doit être installée.

Le certificat de conformité

Votre chaudière à gaz nécessite un certificat de conformité qui garantit une installation selon les normes et les règles en vigueur. Ce document prouve que votre équipement a bien été contrôlé par un spécialiste avant son installation. Il doit contenir les informations suivantes : le modèle de votre chaudière, une description des travaux effectués, le numéro d’identification, les labels et l’organisme chargé du certificat.

Élodie
Vous pouvez retrouver grâce à ce site toutes les actualités et les articles comme les bons plans. Je vous propose de me suivre pour en apprendre un peu plus sur mes passions. Je suis surtout spécialisée dans l’immobilier et les technologies !
Lernvid.com Hâbitat Chaudière Quelles sont les normes d'emplacement d'une chaudière à gaz ?