L’Association PETA épingle le WB Studio Tour

PETA dénonce Studio Tour pour mauvais traitement de hiboux !

Dans le cadre de la semaine consacrée aux Animal Actors, une visite filmée par caméra cachée a amené PETA à dénoncer le WB Studio Tour. La vidéo aurait montré des mauvais traitements subis par les hiboux. Pour les responsables du studio, cette accusation ne serait pas fondée. Les détails…

 

Une « négligence grossière »

L’association de défense des animaux PETA s’est attaquée au WB Studio Tour, après avoir constaté que les hiboux du studio ne sont pas traités dans les règles. Le Senior Manager de PETA UK, Yvonne Taylor, a notamment déclaré que « Les dresseurs ont fait preuve de négligence grossière », non seulement dans leur comportement envers les oiseaux, mais aussi dans le cadre de la protection des visiteurs. Le dresseur a notamment invité le public à caresser une chouette, alors que cela peut engendrer des conséquences graves. Les animaux peuvent stresser et mordre les visiteurs et, en même temps, les caresses peuvent nuire à la santé des plumes de ces oiseaux. À cela s’ajoutent les flashs d’appareils photo qui sont particulièrement agressants. PETA accuse également le Studio Tour de ne pas assurer des conditions de vie favorables aux hiboux. Leurs cages sont notamment jugées trop petites et les bruits qui passent en permanence leur sont nuisibles. Pour compléter le tout, le dresseur chez WB Studio Tour a bien affirmé que ces oiseaux restent là tout au long de la journée. Des informations qui sont tout simplement inadmissibles pour l’association.

 

WB Studio Tour se défend

Face à cette dénonciation qu’il juge à tort, le WB Studio Tour répond à PETA que ces animaux appartiennent au Birds & Animals et sont ainsi sous la responsabilité de spécialistes. Contrairement aux affirmations de PETA, ils ne sont pas tenus en cage en permanence au studio, mais s’y exposent seulement lors d’occasions exceptionnelles. Le dresseur aurait ainsi fait référence à l’ensemble du site du Studio en disant que les hiboux restaient là toute la journée. Ils font des pauses au besoin et des vétérinaires les examinent régulièrement afin de maintenir leur bonne santé. Pour ce qui est des flashs d’appareils photo, le WB Studio Tour affirme que des panneaux indiquent parfaitement l’interdiction de ce genre de pratique. Les dresseurs doivent également interdire les visiteurs de toucher ces animaux. Les responsables du studio rappellent néanmoins que ces derniers sont des acteurs et qu’ils peuvent être exposés à du bruit comme à des lumières, en fonction des besoins du tournage. Dans tous les cas, WB Studio Tour affirme respecter l’éthique de l’industrie.