Suicide d’un pilote d’avion Germanwings ?

Suicide d’un pilote d’avion Germanwings, folie meurtrière d’un pilote, tuerie d’un tueur fou?

Peut-on encore parler de suicide, lorsque cela entraine la mort directe de 149 autres personnes dans le même avion? Il s’agit d’un acte meurtrier odieux, haineux envers les autres, comparables aux tueries de certains tueurs fous et suicidaires qui ont fait de véritables carnages par le passé .

Andreas Lubitz est tout à fait comparable à ces tueurs fous, c’est un tueur fou, dont l’arme est encore plus meurtrière que celle d’un tueur fou classique qui passe à l’acte classiquement, c’est à dire avec une arme, dans la rue : un avion de ligne, une arme meurtrière contre les passagers, contre la population au sol qui peut être touchée au moment du crash au sol, sur une ville par exemple.

Ces faits tragiques du crash de la Germanwings nous montre simplement que ce genre de déraillement psychologique meurtrier peut toucher tous les types de personnes dans notre société, qu’il soit d’une classe sociale basse ou élevée.

Le pilote Andreas Lubitz semble avoir du subir une forte pression psychologique pour parvenir à devenir pilote dans une compagnie aérienne filiale de la Lufthansa. On peut imaginer, comme cela est indiqué maintenant dans la presse allemande, notamment BILD ZEitung, que cette pression énorme que ce jeune pilote a subi, puisse se transformer en pure disjoncte meurtrière lorsque celui-ci subit un chagrin amoureux : la goutte qui fait déborder son vase, déjà plein à ras bord par la pression de son métier, pilote qu’il a devenu en ne passant pas par la voie classique des grandes écoles de formation en pilotage civil ou militaire, mais par la voie non classique de l’aéroclub au départ, du passionné, qui veut faire de sa passion son métier.

La question que l’on peut se poser ce jour pour essayer d’éviter que de tels faits se reproduisent – des moyens techniques peuvent être mis en place pour renforcer la sécurité dans la cabine de pilotage d’un avion, afin qu’une personne ne puisse pas s’y retrouver seule. Pas de blocage complet possible par le biais du fameux bouton LOCK de la porte du cockpit à l’intérieur de la cabine, ouverture possible par pilote ou copilote avec un code d’accès spécial depuis l’extérieur.

On peut également penser, qu’il serait très possible du pouvoir reprendre la main à distance sur un avion en cas d’extrême nécessité par le biais du pilotage automatique, lorsque l’on estime que la trajectoire d’un avion est complètement illogique. De multiples logiciels sont utilisés pour le contrôle aérien, cela est techniquement très réalisable dans le cadre d’une procédure d’application très complète; questions de la tour de contrôle aux pilotes : trajectoire illogique, perte d’altitude anormale, raisons, sur un avion qui ne donne aucun signal défectueux en vol, avec une météo et des conditions de vol normales? pas de réponses des 2 pilotes? identification des pilotes par scanning digital des pilotes pour savoir si ce sont bien eux toujours aux commandes. Un système enclenche automatiquement le pilotage automatique et prend la main pour le remettre sur sa trajectoire normale : on ne prend pas de risque supplémentaire d’analyse nécessitant l’intervention humaine qui peut mal interpréter une réponse donnée par un pilote. Au pire on a pris la main à distance suite à un malentendu et rien de plus qu’un pilote vexé peut être!

L’homme est ingénieux, il développera suite à cet accident catastrophe aérienne du 23 mars 2015 dans les alpes de haute provence, suicide tuerie de Andreas Lubitz de la germanwings qui a fait 150 morts. 149 innocents, personnes livrées aux mains d’un fou, d’un pilote qui craque, la raison pour laquelle souvent on n’aime pas prendre l’avion : on est plus maître de rien lorsque un problème grave survient dans un avion, on confie sa vie à l’équipage et surtout aux pilotes. Aucun moyen d’intervenir pour changer le cours des choses.

Le risque zéro n’existe pas, la folie humaine n’est pas contrôlable à 100%, le cerveau humain n’est pas encore une machine programmable à 100%, bien qu’il soit déjà bien un peu ou très programmable, je vous laisserai la en juger par vous même.